dimanche 21 décembre 2014

Tout juste paru : un ouvrage indispensable sur les christianismes charismatiques à La Réunion

L'année 2014 se termine et cela fait plusieurs mois que, par manque de temps, je n'ai rien publié sur ce blog. Je ne pouvais toutefois pas passer sous silence la publication toute récente de l'ouvrage rédigé par ma collègue Valérie Aubourg, issu de sa remarquable thèse de doctorat en anthropologie soutenue en 2011. Il s'agit d'une étude incontournable pour qui s'intéresse aux mouvements charismatiques (catholiques et évangéliques) réunionnais et, de façon plus générale, au développement de ces courants religieux dans le monde contemporain.

Pour plus d'informations, voir ici, sur le site de l'éditeur Karthala, ou ici, sur le site socioreligions.wordpress.com qui propose un lien pointant vers la table des matières en pdf.

Cela me donne l'occasion par ailleurs de souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'année à tous les lecteurs de ce blog! Je vous donne rendez-vous en 2015, en espérant avoir plus de disponibilité à l'avenir.

______________________________________________

Valérie Aubourg

Christianismes charismatiques à l’île de la Réunion
Paris, Karthala, 2014, 336 p.

Présentation sur le site de l'éditeur :
Le christianisme charismatique s’implante à La Réunion à partir de la seconde moitié des années 60. En 1966, Aimé Cizeron, pasteur des assemblées de Dieu françaises, fonde la « Mission Salut et Guérison ». En 1974, Marie-Lise Corson, franciscaine missionnaire de Marie, introduit le Renouveau charismatique catholique dans l’île. À partir de 1983, le paysage pentecôtiste-charismatique réunionnais fait face à une série de fragmentations qui résulte principalement de divisions produites à partir des Assemblées de Dieu et du Renouveau charismatique sous l’égide de leaders locaux. L’étude minutieuse de ces multiples groupes fait apparaître un troisième type d’assemblées : indépendantes, particulièrement effervescentes et re-mobilisatrices d’éléments propres à la sensibilité religieuse créole.
Replaçant cette évolution dans une perspective plus large, l’auteure montre comment la situation socio-historique de la Réunion et les dynamiques religieuses propres aux Églises ont contribué à la formation de ces groupements charismatiques. En se penchant sur l’itinéraire de nombreux convertis circulant de groupe en groupe, elle observe comment leur expérience de conversion se décline dans le temps.
Grâce à cette exploration minutieuse, « on dispose désormais d’une vision panoramique très complète de la mouvance charismatique à La Réunion » (Bernard Boutter). Mais surtout, « elle apporte aussi de précieux éléments en matière d’analyse des processus de créolisation, des dynamiques interculturelles, des régulations du pluralisme religieux, proposant ainsi, au travers du passionnant terrain réunionnais, des outils d’analyse transposables en terrain métropolitain » (Sébastien Fath). « Bref, une plongée passionnante dans un milieu religieux et culturel complexe » (Yannick Fer).
Valérie Aubourg est ethnologue, post-doctorante au Groupe sociétés religions laïcités (GSRL, CNRS-EPHE), enseignante à l’Université catholique de Lyon et membre associée du Centre de recherches historiques et littéraires de l’Océan Indien (CRLHOI). De 2005 à 2011, elle a séjourné à l’île de La Réunion où elle a mené une recherche sur les mouvements charismatiques insulaires. En 2011, elle a coordonné la publication des actes du colloque scientifique international Religions populaires et nouveaux syncrétismes (éditions Surya) organisé par l’Université de La Réunion.

vendredi 2 mai 2014

Ethnographie des pentecôtismes africains en France. Le temps des prophètes

J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer ici ou là sur ce blog les travaux incontournables de Damien Mottier sur les églises évangéliques, pentecôtistes et charismatiques, issues des migrations africaines en France, et notamment sa remarquable thèse en anthropologie soutenue en 2011 (voir ici par exemple). L'ouvrage issu de cette thèse - destiné sans aucun doute à devenir une référence dans ce champ d'études - vient tout juste de paraître aux éditions Academia/L'Harmattan sous le titre : Une ethnographie des pentecôtismes africains en France. Le temps des prophètes. En voici la présentation proposée par l'éditeur sur son site internet (http://www.editions-academia.be/index2.php?addr=fr2/fiche_2.php?id=20141. A signaler qu'un sommaire du livre en format pdf est téléchargeable sur le site en question) :
L’essor des pentecôtismes ne cesse d’intriguer. En France, la plupart de ces Églises sont des Églises dites « africaines », c’est-à-dire fondées et majoritairement fréquentées par des migrants africains. On en recense plusieurs centaines en région parisienne. Les migrants viennent bien entendu y « chercher Dieu ». Mais aussi tout autre chose : des permis de séjour, un logement, un mari. Bref, une vie meilleure. La manière dont leur espérance sociale a été prise en charge par des prédicateurs qui, au tournant du siècle, se sont réclamés d’une légitimité de « prophète » interpelle. C’est donc au suivi de la trajectoire de ces prophètes, à l’horizon d’attente qu’ils ont suscité en structurant leur charisme visionnaire autour d’un imaginaire de « l’évangélisation de la France » qui a permis aux migrants d’inverser symboliquement les schémas de domination hérités de la période coloniale, mais aussi à leurs méthodes, à leurs succès, à leurs échecs, que cet ouvrage est consacré.

Présentation du / des auteur(s) :

Damien Mottier a soutenu en 2011 une thèse d’anthropologie sociale à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il a écrit plusieurs articles ou chapitre d’ouvrages en lien avec sa recherche sur les Églises pentecôtistes africaines en France et réalisé un film documentaire, "Prophète(s)", qui a été primé au Festival International Jean Rouch en 2009. Après une année de post-doctorat au musée du quai Branly, il est actuellement chargé de recherches du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) au Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains de l’Université libre de Bruxelles.
 

***

Comme l'indique la présentation ci-dessus, Damien Mottier est par ailleurs cinéaste et le documentaire, Prophète(s), qu'il a réalisé est vraiment à voir, en complément de l'ouvrage tout juste paru.


Pour finir, on trouvera, sur le site du projet de recherches Relitrans / Transnationalisation religieuse des Suds de l'IRD (Institut de recherche pour le développement) une série de clichés photographiques pris par Damien Mottier dans le cadre de ses travaux sur les Eglises issues des migrations africaines en France :


http://www.ird.fr/relitrans/?Photos-de-Damien-Mottier


mercredi 19 mars 2014

Protestantismes et pentecôtismes en Asie sur le site Internet "Eglises d'Asie" des Missions Etrangères de Paris

Source : http://eglasie.mepasie.org/
Michel Chambon
(source : Boston University)
Du côté catholique aussi, on s'intéresse à la formidable expansion des protestantismes évangéliques, notamment pentecôtistes et charismatiques, à travers le monde. En témoignent les articles très intéressants publiés sur le site "Eglises d'Asie" de l'Agence d'information des Missions Etrangères de Paris : http://eglasie.mepasie.org/. Le dernier en date concerne les protestantismes chinois. Pour lire cet article très documenté, intitulé "Pour approfondir - Peut-on vraiment parler de pentecôtisme en Chine?", sous la signature de Michel Chambon, un théologien catholique laïc qui poursuit actuellement un doctorat en anthropologie à Boston University (USA), c'est ici

jeudi 27 février 2014

"Loi anti-homosexualité : comment le courant évangélique a conquis l'Ouganda"

Pour décrypter l'actualité concernant la promulgation récente, le 24 février dernier en Ouganda, d'une loi durcissant la pénalisation de l'homosexualité, l'article le mieux documenté auquel se référer est certainement celui, paru en ligne le 26.02 sur le site www.jolpress.com, sous la signature de la journaliste Sybille de Larocque. Nonobstant son titre un peu racoleur (il aurait été, à mon avis, plus juste d'écrire "comment un courant évangélique a conquis l'Ouganda"), il apporte l'éclairage extrêmement précis et bien documenté du sociologue de l'institut des sciences sociales de l'Université de Lausanne, Philippe Gonzalez. A propos de l'adoption de cette loi, Philippe Gonzalez met notamment en évidence l'influence, sur le pouvoir ougandais, de trois lobbyistes évangéliques issus de la droite chrétienne américaine... L'analyse de Philippe Gonzalez, d'un grand intérêt est à lire ici :

On pourra lire également un article connexe publié le même jour sur www.jolpress.com, fondé lui aussi sur un entretien avec Philippe Gonzalez et intitulé  : "Afrique, Europe, la croisade morale des chrétiens évangélique".




C'est l'occasion de signaler sur ce blog l'ouvrage magistral que vient de faire paraître Philippe Gonzalez. Intitulé : Que ton règne vienne. Des évangéliques tentés par le pouvoir absolu, (Genève, Labor et Fides, 2014, 472 p.), il fera date, c'est certain. En voici la présentation sur le site de l'éditeur :

Le recul du protestantisme classique accompagnant la sécularisation de nos sociétés pousse les évangéliques à s’engager dans l’espace public, afin de sécuriser ce qui reste des appuis institutionnels qui garantissaient la dimension chrétienne de la société. Ils développent alors des schèmes théologiques permettant d’investir les institutions et les causes politiques. Simultanément, cette sécularisation accentue dangereusement le fonctionnement de la sphère religieuse sur le mode du marché. Cette dérégulation fait le lit des radicalismes théologiques et politiques, en affaiblissant les mesures de régulation propres à la société et les garde-fous internes aux communautés religieuses.
Cet ouvrage restitue une enquête sociologique portant sur la façon dont sont confectionnés, diffusés et acclimatés ces schèmes théologiques, mais aussi sur les agissements des acteurs, tant locaux qu’internationaux, qui en sont les porteurs ou qui y ont recours en vue de rechristianiser la nation. Menée à partir de la Suisse et focalisée sur la scène genevoise, cette investigation se poursuit aux États-Unis, permettant d’appréhender des fonctionnements globalisés qui affectent similairement les continents dans lesquels l’évangélisme est en pleine expansion (l’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine).
Philippe Gonzalez est maître assistant en sociologie à l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne. Ses travaux portent notamment sur les enjeux que soulève la présence des religions dans l’espace public.

dimanche 23 février 2014

"Algérie : ces néo-évangéliques qui refusent la clandestinité", un article à lire sur le site www.fait-religieux.com

A signaler : un article très intéressant paru le 21 février dernier sur le site
www.fait-religieux.com, sous la signature de Karima Dirèche. En voici le début :

Source : www.fait-religieux.com

Algérie : ces néo-évangéliques qui refusent la clandestinité

Les pays musulmans se situent dans ce que les missionnaires évangéliques appellent la « fenêtre 10-40 » (tenth and fortieth window), c'est-à-dire un ensemble géographique situé entre les latitudes 10° et 40° Nord, regroupant des pays à évangéliser : ceux de l'Afrique du nord, de l'Afrique subsaharienne et de la quasi-totalité de l'Asie. Les pays maghrébins, jusqu'à ces dernières années, semblaient plutôt imperméables à cette pénétration religieuse ; imperméabilité que l'on pouvait attribuer à la présence d'une écrasante majorité de musulmans et à des sociétés conservatrices.

Et pourtant... En Algérie, depuis  près de quinze ans et probablement plus tôt que dans les autres pays du Maghreb, on a vu émerger et s'affirmer, dans le champ politique et religieux national, des groupes de chrétiens récemment convertis au néo-évangélisme. J'utilise le terme de néo-évangélisme mais sur le terrain, les acteurs, eux-mêmes, brouillent les pistes en utilisant uniquement le terme « chrétien» (...)


Lire la suite à l'adresse :

http://www.fait-religieux.com/point-contrepoint/l-algerie-terre-de-conquete

mardi 18 février 2014

Le scandale des enfants réunionnais arrachés à leur île entre 1963 et 1982

Source : The Guardian (cliquer pour plus d'informations)
Va-t-on assister à une reconnaissance du scandale concernant les 1600 enfants réunionnais arrachés à leur île par l'Etat français entre 1963 et 1982? L'information au sujet de la résolution mémorielle qui doit être votée aujourd'hui par les députés français à propos de cette dramatique affaire est reprise par beaucoup de médias aujourd'hui, y compris par le quotidien britannique The Guardian. Pour en savoir plus à ce sujet, on pourra se référer à l'article du Guardian
(lien ici), qui évoque en parallèle des faits similaires commis au cours de l'Histoire récente par l'empire colonial britannique ou, vis à vis d'enfants aborigènes, par le gouvernement australien. On pourra se référer aussi aux articles publiés sur Internet par divers médias français de l'Hexagone et de La Réunion :

http://www.linfo.re/Ile-de-la-Reunion/Societe/614905-Le-scandale-des-enfants-voles-a-La-Reunion-vu-par-The-Guardian?ps=901145

http://www.temoignages.re/resolution-sur-les-enfants-de-la-creuse-grande-victoire-sur-le-bumidom,74591.html

http://www.lepoint.fr/societe/quand-la-france-deportait-en-creuse-des-petits-reunionnais-16-02-2014-1792209_23.php

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-enfants-reunionnais-de-la-creuse-vont-ils-enfin-pouvoir-tourner-la-page_1453383.html

Edit du 18/02 à 20:42 : Le texte de loi a été adopté aujourd'hui à l'Assemblée Nationale (voir ici)

jeudi 16 janvier 2014

"Le protestantisme évangélique à l'épreuve des cultures" et autres publications récentes

Pour commencer, Bonne Année à tous les lecteurs de ce blog!

Ma première note de 2014 sera pour signaler plusieurs publications récentes ou relativement récentes dont je recommande chaudement la lecture, à commencer par un ouvrage collectif tout juste paru, fruit d'une journée d'études à Toulouse en 2011 à laquelle j'ai eu la chance de participer. En voici la présentation :

Le protestantisme évangélique à l'épreuve des cultures

Textes réunis et présentés par Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer
Paris, L’Harmattan, 2014, 162 pages
ISBN : 978-2-343-02348-9
Le discours évangélique tend à dissocier l'individu de sa culture d'origine, en insistant sur le dépassement des identités héritées au profit d'une nouvelle identité « en Christ ». Pourtant, en bien des endroits, il est partie prenante de phénomènes de reformulation, d'affirmation et de différenciation culturelles. À partir d'observations réalisées en Angleterre, en Égypte, au Québec, en France métropolitaine et à l'île de la Réunion, cet ouvrage vise à éclairer la complexité et l'ambivalence de ces relations.